Jérémy MICHALAK

Publié le par P.CAT

Jérémy MICHALAK

Animateur et producteur de télévision français né le 28 octobre 1980.

Sociétaire des Grosses Têtes depuis le mars 2015.

« Une Grosse Tête qui a la particularité d'être le dernier à savoir quand il pleut… »

Débuts à la radio et à la télévision

Il se passionne d’abord pour la musique et c’est en jouant des chansons délirantes sur les ondes de Fun Radio qu'il se fait remarquer à l’âge de 16 ans.

En 1998, après son bac ES et alors qu'il étudie dans une école de communication, il entre à Fun TV comme animateur.

En 2000, il présente la libre antenne sur la radio One fm à Genève.

En 2001, il joue dans la série Le Groupe diffusée sur France 2.

En 2002, Jérémy Michalak arrive sur M6, où il parodie les clips dans le Morning Live, et, de 2003 à 2005, il est chroniqueur de l'émission matinale C'est pas trop tôt !. Au même moment, toujours sur M6, il est journaliste, voix off et animateur de l'émission Génération Hits, puis il coanime les prime times de Les Colocataires, une émission de télé-réalité.

Carrière à la radio

De 2005 à juin 2014, il participe régulièrement à l'émission de divertissement On va s'gêner animée par Laurent Ruquier sur Europe 1 (généralement trois fois par semaine à partir de 2006). Le 12 juin 2008, lors d'une émission On va s'gêner, ses collègues l'affublent affectueusement du surnom de « Joujou », du nom de scène d'un noble polonais connu pour sa petite taille, Józef Boruwłaski. À l'instar de Philippe Bouvard, il a le sens de l'autodérision concernant sa relative petite taille (environ 1m70).

Carrière à la télévision

À la télévision, il est la voix principale de l'émission M6 Kid et écrit pour de nombreuses émissions de télé. Il est également chroniqueur dans « Maxpod », le premier podcast audio, avec Max.

À la rentrée 2006, il rejoint l'équipe de chroniqueurs de On a tout essayé sur France 2. Un an plus tard, il contribue au même programme, re-nommé On n'a pas tout dit, jusqu'en 2008. Il y présente notamment une rubrique humoristique dans laquelle il revisite les unes des principaux journaux français. Enfin, il lance le site Plus fort que la télé, le premier site de partage de vidéos d'humour sur le web.

En 2010, il devient rédacteur en chef de la version télé de On va s'gêner, chaque mois sur France 4.

De septembre 2009 à juin 2014, pendant les cinq premières saisons de l'émission, il est chroniqueur dans la quotidienne C à vous entre 19 h et 20 h sur France 5.

En 2010, il produit et anime sur Comédie le QCMmmm !.

Du 3 septembre 2012 au 28 juin 2013, il anime On n'demande qu'à en rire sur France 2, en remplacement de Laurent Ruquier.

En 2014, il produit (via sa société) et anime l'émission quotidienne Face à la bande, qui est diffusée sur France 2 du lundi au vendredi vers 18 heures, du lundi 28 juillet au vendredi 19 décembre 2014, comme prévu dans le contrat avec France 2.

Le dimanche 31 août 2014, la presse cite le quotidien Le Parisien, qui annonce ce jour-là qu'un invité du tournage de l'émission Face à la bande du lundi 25 août, Arnaud Ducret, a « malencontreusement cassé une côte de l’animateur en faisant mine de le jeter dans le public ».

Lors de son interview dans l'émission Les matins de Paris présentée par Paul Wermus sur France 3 Paris Île-de-France et enregistrée le mardi 2 septembre 2014, il indique que sa côte n'est que fêlée et qu'il « survit ». Il y fait la promo de l'émission Face à la bande et ajoute qu'il aimerait produire des documentaires pour France Télévisions/France 5.

Carrière de producteur

En 2006, il crée la société de production « La Grosse Équipe », et s'associe avec Alexandre Dos Santos, surnommé « Zumeo », et Thibaut Valès.

Le 27 septembre 2014, lors d'une interview à Sud Radio, Jérémy Michalak indique que La Grosse Équipe n'a pas de vrai domaine de spécialisation, qu’elle produit beaucoup d'autre choses que des émissions de télé-réalité, que, certes, ce sont celles qui ont la plus grande vitrine, ou en tout cas qui sont les plus exposées, mais, comme cette société le prouve avec Face à la bande sur France 2, elle produit aussi du jeu de divertissement, des émissions jeunesse sur Canal J, des émissions autour de la science fiction pour SY FY, et des émissions d'humour pour Comédie. Jérémy Michalak estime qu’on l’a cataloguée un peu rapidement dans le domaine de la télé-réalité. Il estime que leur travail de producteurs est de faire les bons programmes pour les bonnes chaînes et de savoir s'entourer des bonnes personnes pour les faire. Il se dit curieux de tout et être très enthousiaste à l’idée de produire des reportages et des documentaires pour France 5 si on le lui proposait.

Publié dans Sociétaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article